VMC double flux couplée à un puits canadien

Puits canadien et gestion du débit d'air

Le principe de fonctionnement d'un puits canadien ou provençal est basé sur la même mécanique : exploiter la géothermie de surface.

La principale différence réside dans la possibilité de gérer le flux d'air dans le puits canadien. A la différence de son ancêtre provençal, il s'agit d'un système actif et non passif.

Jusqu'alors, l'ajout d'une VMC double flux représentait ce qui se faisait de mieux en la matière. Depuis peu, BatirBio a développé une solution encore plus efficace : une ventilation dédiée à l'usage en été et une autre pour l'hiver

Ainsi composé, le PC assure une régulation thermique efficace, quelle que soit la saison.

Amélioration du rendement

A quoi sert un puits canadien ?

Il faut le considérer comme un dispositif de régulation de la température de votre logement. A lui seul il prend la place du chauffage et de la climatisation. Si le PC couplé à une ventilation double flux était déjà intéressant, jugez plutôt de cette évolution.

Lorsqu'on regarde le schéma d'un PC doté d'une VMC double flux, on se rend compte que ce montage est à la fois simple et efficace. La solution de BatirBio offre la possibilité d'optimiser cette installation. Le fait d'équiper l'ensemble de deux ventilateurs différents, permet d'adapter le débit à l'usage saisonnier que l'on veut en faire.

En réalité, si cette solution a été développée, c'est que l'utilisation en période chaude requiert un brassage bien plus important qu'en période froide. Le rafraîchissement n'est efficace que si on arrive à renouveler trois fois plus d'air en été qu'en hiver. Pour ce faire, il était nécessaire d'équiper le dispositif d'un accessoire dédié à cet usage. 

De plus, l'ajout d'une résistance pour préchauffer l'air permet de complètement chauffer sa maison grâce au PC. Cet accessoire permet de profiter d'une température douce et agréable sans pour autant grever son budget énergie. Cette dernière ne consomme que très peu, en revanche elle représente un réel avantage durant les mois froids, pour quelques watts, elle permet de se passer du chauffage.

Avec cette amélioration technique, l'ensemble atteint une efficacité et un rendement des plus intéressants. Pour une consommation très réduite, il devient possible de se passer des accessoires les plus énergivores de la maison : le rêve !

Une méthode à la pointe

La version du PC décrite plus haut est la plus rentable de toutes les déclinaisons que l'on peut trouver. Par exemple, le PC à eau glycolée nécessite des travaux beaucoup plus conséquents pour atteindre un rendement équivalent. Son réseau enfoui doit s'étendre sur plusieurs centaines de mètres pour permettre un échange calorifique efficace.

De même, la différence entre le PC et la géothermie réside dans la structure de chaque montage et dans l'emploi de l'air dans le cas du PC. C'est l'air qui sera vecteur de frais ou de chaleur. Cela rend l'ensemble plus léger qu'un équipement faisant circuler un fluide caloporteur.

En termes d'entretien, le nettoyage du PC est très simple : il suffit de le laver périodiquement. La trappe de visite est prévue à cet effet. En plus de ce lavage, il suffit de changer les filtres à particules de temps en temps.

Donc, même en matière d'entretien, c'est cette version du PC qui représente le plus d'intérêt.

Êtes-vous éligible au puits canadien version 2 ?

Faites le test gratuitement pour le découvrir

Devenez Un Expert sur Le Puits Canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu