Peut-on utiliser une gaine TPC pour faire un puits canadien ?

Quel type de tuyau faut-il utiliser pour un puits canadien ?

Construire son puits canadien pas à pas : oui ! Utiliser de la gaine TPC pour le faire : non

Dans la fabrication d'un puits canadien (PC), il est très important de n'utiliser que les matériaux recommandés pour le faire. Ces gaines sont fabriquées à base de plastiques recyclés. Malheureusement, Elles ne sont pas inertes et des molécules chimiques s'en échappent au fil du temps. C'est pour la même raison que le PVC est également à proscrire.

Il n'y a pas de place pour l'approximation dans cette technique, elle nécessite l'emploi de matériaux fiables et possédant les propriétés nécessaires pour un fonctionnement correct de l'ensemble.

Le réseau souterrain

Pour construire un PC efficace et exploitable en toute saison, il faut prévoir pas moins de 2 x 35 mètres de tuyauterie à enterrer dans votre terrain. Chaque tube sera espacé de 1 m de son voisin. 

Il faut employer du polyéthylène. Il est inerte et disponible en toutes longueurs. Lors de la pose, il est beaucoup plus pratique de ne manipuler qu'un pièce au lieu de devoir reconstituer un ensemble à base de petits tronçons. De plus, c'est la garantie de n'avoir aucune infiltration : moins il y a de jointures, moins il y a de risque de fuite.

La plus grande difficulté que vous rencontrerez si vous fabriquez votre PC vous-même, c'est probablement la pente. Il est primordial d'appliquer 2% d'inclinaison sur l'ensemble pour permettre l'écoulement des condensats vers un point bas.

Ces tuyaux doivent reposer par 2 mètres sous terre. En diamètre 200 mm, leur surface de contact suffira à profiter de l'inertie thermique du sol pour réchauffer ou rafraîchir le flux d'air aspiré par la VMC.

Aux vues de ces spécificités, vous comprendrez facilement qu'une variante, tel le tunnel de galets, ne supporte pas la comparaison.

Le reste des équipements

Parce que la partie souterraine ne fait pas tout, il faut veiller à bien choisir le reste du matériel.

En ce qui concerne la ventilation, il faudra tenir compte du dédit nécessaire pour tempérer votre maison. Il devra permettre de réduire l'emploi du chauffage en hiver et permettre de rafraîchir l'ensemble l'été.

Pour ce faire, il faut ajouter un ventilateur supplémentaire à la VMC. Ce dernier aura pour rôle d'augmenter suffisamment le dédit pour permettre à la bâtisse de se refroidir en été. Des feuilles de calculs sont disponibles en ligne, n'hésitez pas à les consulter pour évaluer vos besoins.

Il vous faudra également prévoir des filtres de bornes de PC en 200 mm de diamètre, pour garantir qu'aucune poussière ne s'invite à l'intérieur. Là encore, adaptez-les aux besoins qui seront les vôtres.

En revanche, du point de vue stratégique, si vous souhaitez adapter le principe du PC à une cave, il vaut mieux vous abstenir. Le PC se suffit à lui même, il est le dispositif le plus abouti et le plus efficace de sa famille. Même le rendement du PC à eau glycolée ne peut être comparé à celui du système "classique".

Faites les bons choix pour vous garantir économie, fiabilité et tranquillité.

Êtes-vous éligible au puits canadien version 2 ?

Faites le test gratuitement pour le découvrir

Devenez Un Expert sur Le Puits Canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu