Quel est l'avantage d'un puits canadien l'été ?

Les avantages du puits canadien en toutes saisons

Le puits canadien vous interpelle et vous intéresse ? Vous n'en connaissez peut-être pas les caractéristiques ni le potentiel...

Sachez qu'il s'agit d'un dispositif tirant parti de la température du sol pour réguler l'ambiance intérieure d'un bâtiment. Concrètement, il apporte air frais en été et air doux en hiver. Un réseau souterrain permet à l'air de circuler et de se tempérer avant d'être introduit dans une maison par exemple.

Ce système permet de profiter, tout au long de l'année, d'une bonne qualité d'air tout en économisant de l'énergie, normalement utilisée pour le chauffer ou le refroidir.

Plus qu'un simple système de ventilation, il s'agit bien d'un dispositif de régulation thermique.

Passons en revue ses singularités et ses bénéfices.

Particularités techniques

Le dispositif installé doit être adapté au logement qu'il viendra équiper. Plusieurs études de cas de PC prouvent que s'il est correctement calibré, il est d'une efficacité impressionnante.

Il est possible de construire un PC pas-à-pas et soi-même. Des kits regroupant tout le matériel nécessaire sont disponibles sur le marché. Néanmoins, il peut s'avérer utile de calculer le rendement que vous obtiendrez en fonction du volume du bâtiment à équiper. Des calculateurs en ligne sont consultables à cet effet. Le résultat pourrait vous décider à passer le pas.

Si vous vous demandez encore quelle profondeur doit atteindre un puits canadien, sachez qu'il existe des guides d'information dédiés au puit climatique. En l'occurrence, la réponse est 2 mètres. C'est la profondeur à laquelle doit reposer le réseau de tuyaux qui permettra à votre domicile de profiter d'un air agréable toute l'année.

Notez bien qu'un PC est très différent d'une pompe à chaleur. Cette dernière capte les calories de l'air pour les restituer à un réseau. En termes de rendement, une pompe à chaleur plombe la consommation. Le PC est l'un des rares dispositifs délivrant plus d'énergie qu'il n'en consomme !

Pour cette bonne raison, le couplage d'une pompe à chaleur est inutile. Elle ne fera qu'augmenter vos factures électriques, sans pour autant augmenter l'efficacité de l'ensemble. 

Le courant d'air, quant à lui, est généré par une VMC, double flux le plus souvent. Elle permet un bon échange thermique en limitant les pertes et une bonne ventilation. 

Pour ce qui est du réseau de tuyaux, il mesure en moyenne entre 2 x 30 et 2 x 35 mètres. C'est la longueur optimale pour une installation efficace.

Le puits canadien l'été

Tout d'abord, la différence entre un puits canadien et un puits provençal réside dans la conception. Même s'ils sont de la même famille, ces dispositifs diffèrent dans l'installation. Leur principe de fonctionnement est basé sur l'inertie thermique. En passant dans le sol, l'air atteint une température plus fraîche en été. C'est en augmentant son débit comparé à l'hiver que ce dernier permet de rafraîchir l'atmosphère intérieure. 

Le puits canadien (PC) permet donc de profiter d'air frais en été et remplace ainsi l'utilisation d'un climatiseur. Pour un résultat comparable, le PC ne consomme qu'une infime partie de l'énergie que nécessite un de ces appareils. Il présente en plus l'avantage d'être réellement silencieux.

Après passage sous terre, le flux d'air généré est aux alentours de 22 °C. C'est la température idéale pour rafraîchir un espace. En programmant un renouvellement d'air constant, cette ambiance est assurée en continu. Le by-pass permet toutefois de faire entrer de l'air directement si la température nocturne est plus basse. 

Le PC pour remplacer le chauffage

La géothermie permet d'obtenir un flux d'air doux et sec. Un puits canadien couplé à une maison ancienne aura probablement du mal à suffire. Les conditions primordiales pour profiter de cet aspect sont l'isolation et l'étanchéité. Là où le PC prend tout son sens, c'est lorsqu'il équipe une maison de conception bioclimatique. Les propriétés de cette dernière permettent de maintenir une température de confort tout en ventilant régulièrement le bâtiment.

L'autre aspect intéressant, c'est qu'il fournit un air débarrassé d'humidité. Lorsqu'il circule dans les tuyaux, l'eau qu'il contient condense et est éliminée du circuit. L'évacuation des condensats dans un PC, doit être pensée dès la conception. Le point par lequel ils sont évacués doit être le plus bas de l'ensemble. On peut y associer une pompe de relevage qui s'avère utile à l'heure de nettoyer le réseau, elle permet d'évacuer le trop plein d'eau.

Un dispositif dans l'air du temps

Les questions concernant le PC sont de plus en plus nombreuses et fréquentes. Elles prouvent que ce système suscite un intérêt croissant. Jusqu'ici, décrié pour manque d'efficacité, il est aujourd'hui une des options les plus rentables en termes d'énergie. 

Aux vues de son coût et de sa rentabilité potentielle, il ne fait aucun doute que les cheminées vont de plus en plus fleurir dans les jardins.

Contrairement à couplage pompe à chaleur/PC, l'association d'un chauffe-eau thermodynamique à un PC peut s'avérer très judicieux et rentable.

S'il est intégré à la conception d'un projet, c'est là que le PC promet le meilleur rendement. Les bâtiments construits aujourd'hui répondent tous à la RT 2012 encadrant la construction bioclimatique. La RT 2018 pointant le bout de son nez, il y a fort à parier que le puits climatique soit une option qui sera de plus en plus mise en avant pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et pour l'économie de nos ressources naturelles.

Il fait revenir à la mode un concept antique en l'adaptant au goût du jour et aux besoins qui sont les nôtres aujourd'hui. Il puise son énergie depuis une source intarissable : le sol. Sa généralisation permettrait au parc immobilier français de diminuer drastiquement son empreinte carbone s'il venait à en être équipé.

Pour le prix de la consommation d'une simple VMC, un bâtiment peut à la fois profiter d'une ventilation efficace et continue, mais également disposer d'un chauffage à moindres frais.

S'il vous intéresse, sachez que le puits canadien est une option fiable et pérenne si ça réalisation est faite en bonne et due forme. Si vous souhaitez vous en équiper, veillez à bien vous renseigner en amont et à choisir un dispositif adapté aussi bien à votre maison qu'à vos attentes.

4.8 / 5 - 4 votes

Êtes-vous éligible au puits canadien version 2 ?

Faites le test gratuitement pour le découvrir

Devenez Un Expert sur Le Puits Canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu