Puits canadiens et provençaux : où trouver un guide d'information

Où trouver des informations utiles concernant les puits canadiens et provençaux ?

En matière d'information sur le sujet, de nombreux sites se proposent pour vous apporter réponse. Malheureusement, de nombreuses pages ne se focalisent que sur un aspect du puits canadien (PC)sans pour autant faire le tour de la question.

L'ouvrage de Bruno Herzog fait office du guide de référence sur le sujet. Il y traite toutes les facettes de ce dispositif, depuis l'avantage d'un PC l'été, jusqu'aux détails techniques à soigner pour une réalisation sans faille.

Le sujet ne supporte pas d'approximation, dans la mesure où la réussite de l'entreprise dépend du choix du matériel aussi bien que de la réalisation des travaux.

Nous allons tâcher de vous éclairer sur les principales notions liées au PC.

Un dispositif unique

Lorsqu'on se penche sur une étude de cas de PC, on constate qu'il s'agit d'un système qui se suffit à lui même. Certains revendeurs ou installateurs préconisent le couplage d'une pompe à chaleur au PC. Inutile !

Contrairement à ce que l'on peut lire sur différents sites, cette association est une aberration. Il s'agit typiquement d'une pratique recommandée en ligne, mais qui ne représente aucun intérêt. La différence entre une pompe à chaleur (PAC) et un PC, réside principalement dans leur efficacité. Certes la PAC tire les calories de l'air pour les redistribuer à un circuit, en revanche, son rendement est largement inférieur au PC. L'association de ces deux systèmes ne fait que pénaliser l'efficacité et la rentabilité du PC.

Il faut également avoir à l'esprit que le PC est particulièrement efficace lorsqu'il équipe une construction moderne. L'isolation et l'étanchéité sont des alliés de poids en termes de rendement. Installer un PC dans une maison ancienne peut s'avérer totalement inutile si cette dernière ne possède pas les qualités thermiques requises. L'énergie qu'il tirera du sol ne permettra pas de réguler la température à l'intérieur. 

Dans un premier temps, gardez en tête que le PC est surtout recommandé pour équiper des bâtiments neufs ou rénovés.

Qu'est-ce qu'une bonne installation ?

Un PC bien réalisé et bien adapté doit permettre un confort thermique en toutes circonstances. Il doit assurer le chauffage de l'air en hiver et son rafraîchissement en été. La ventilation doit permettre cet emploi en toute saison, elle doit être choisie en fonction des volumes à traiter.

Sa réalisation devra-t-être conforme aux recommandations de Bruno Herzog et posséder tous les éléments nécessaires à son bon fonctionnement. Par exemple, un PC doit posséder une évacuation des condensats. Trop souvent, cet aspect est négligé et nuit à la bonne marche de l'ensemble.

En termes d'association, associer un PC à un chauffe-eau thermodynamique peut s'avérer très judicieux. Ces deux systèmes représentant la forme la plus économique et écologique de leur famille respective, ils travaillent parfaitement ensemble. A eux deux, ils permettent d'atteindre un niveau d'efficacité sans pareil.

À l'instar de son ancêtre provençal, le PC, s'il est bien conçu, permet de réaliser de formidables économies. N'hésitez pas à consulter l'ouvrage de Bruno Herzog, il vous portera sûrement les réponses aux questions qui vous bloquent peut-être pour passer le pas.

Besoin d'un puits canadien haute performance énergétique ?

Appelez nous gratuitement au 03.89.07.01.20 ou contactez-nous à contact@batirbio.fr

Devenez un expert sur le puits canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu