Puits canadien et RT2012

Le puits canadien respecte-t-il la RT 2012 ?

A l'heure de la chasse au gaspillage énergétique, le puits canadien bénéficie d'un regain d'intérêt.

En effet, aux vues des économies qu'il engendre, ce dispositif a toute sa place dans les constructions modernes. Permettant d'économiser de l'électricité, il représente une option très intéressante à l'heure de construire conformément à la RT 2012.

Nul besoin d'essayer de coupler une pompe à chaleur au PC ou quelque autre élément que ce soit, il se suffit à lui même. Beaucoup plus efficace et rentable que bien des installations, il s'inscrit dans une démarche d'économie de nos ressources pérenne, efficace et bon marché.

Quel avantage représente-t-il pour un bâtiment RT 2012 ?

Le PC : un allié de la conception bioclimatique

S'il est un dispositif correspondant à une démarche responsable en termes de respect de l'environnement et de l'économie de nos ressources, c'est bien le puits canadien (PC). Mettant l'inertie du sol à profit pour chauffer ou rafraîchir l'intérieur d'une maison ou d'un bâtiment, il arrive à remplacer chauffage et climatisation pour une consommation électrique dérisoire.

Le rendement d'un PC équipé d'une VMC double flux est sans équivalent sur le marché. Ce montage restitue plusieurs fois l'énergie consommée. Doté d'une ventilation supplémentaire, il atteint des records d'efficacité en été.

L'option de coupler le PC à un chauffe-eau thermodynamique rajoute encore à son intérêt. Ces deux dispositifs vous permettent alors de réduire de façon drastique vos factures.

C'est pour ces raisons qu'il répond totalement aux attentes d'une réglementation thermique toujours plus restrictive quant à l'emploi de l'énergie. Elle entend mettre en avant tous les mécanismes les plus économes et efficaces pour arriver progressivement à faire en sorte que la maison de demain soit autosuffisante, ou du moins qu'elle produise autant qu'elle consomme.

Cependant, pour être à la hauteur de toutes ces attentes, il doit être le fruit d'une conception sans faille. Il faut que la longueur du PC ait été bien calculée, que l'ensemble ait été monté correctement et que l'emploi des bons matériaux permette le meilleur rapport d'efficacité.

Le PC et ses applications

Il ne représente pas seulement un intérêt pour les logements. Pour le tertiaire, le PC tient également une place de choix. Peu importe l'activité ou le type d'ouvrage, pourvu que le terrain accolé permette son installation, le PC représente un intérêt non négligeable.

On utilise aussi le PC pour chauffer des serres par exemple. Partout où l'amplitude thermique représente un problème, ce système est la solution. La seule condition : que le terrain soit à même d'accueillir le réseau de tuyaux qui doit y être enfoui.

Cependant, là où il est le plus efficace, c'est lorsque la construction bénéficie d'une très bonne isolation. Dans ce cas, pour un peu plus que ce que consomme une bonne VMC, vous pourrez profiter d'une ambiance saine et toujours agréable. Ce système est pensé pour conserver constamment une température dite " de confort " sans pour autant solliciter le chauffage.

On voit bien qu'il s'inscrit pleinement dans la démarche RT 2012. Il est d'ailleurs pris en compte dans les calculs permettant d'y accéder lorsqu'on construit sa maison.

C'est définitivement un dispositif inspiré de nos ancêtres et pleinement inscrit dans son temps.

4.9 / 5 - 12 votes

Besoin d'un puits canadien haute performance énergétique ?

Appelez nous gratuitement au 03.89.07.01.20 ou contactez-nous à contact@batirbio.fr

Devenez un expert sur le puits canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu