Associer une pompe à chaleur et un puits canadien

Comment associer un PC avec une pompe à chaleur ?

Le puits canadien peut-être utilisé seul et dans ses fonctions naturelles. Dans ce cas-là on, utilise directement l’air préconditionné naturellement, écologiquement et économiquement pour ventiler ses locaux. Parfois cela peut ne pas suffire, notamment du fait des exigences de la réglementation thermique (voir la page consacrée au rendement). Lors des quelques jours de grands froids, un appoint en calories peut s’avérer nécessaire. Peut-on alors imaginer de le coupler avec une PAC ?

Une PAC se retrouve, en cas de très grand froid, dans de mauvaises conditions de rendement. Elle peut même se voir forcée par le givrage à s’arrêter complètement. Un autre type d’appoint pour le chauffage est donc probablement à prévoir à nouveau en relais. Classiquement, on utilisera pour ce besoin des énergies fossiles ou bien une batterie électrique. Les besoins de complément pour le PC vont justement se faire ressentir durant ces brèves périodes fortement hivernales. La PAC ne sert donc dans notre cas de figure strictement à rien. Imaginer alimenter la pompe avec l’air issu du PC est une erreur fondamentale. Il faudrait pour cela un débit plusieurs fois supérieur à celui nécessaire au fonctionnement naturel du PC. Il faudrait donc une longueur de capteur enfoui en conséquence ainsi que les travaux ad-hoc. Tout cela pour ne servir réellement que pendant une brève période de l’année. De plus, on se retrouverait hors des préconisations d’installation de la PAC, donc adieu la garantie du constructeur.

Une association contre nature

Les deux systèmes sont de fait plus concurrents que complémentaires, et la question se pose de choisir lequel privilégier. Le principe du PC va nous fournir à la fois le rafraîchissement à la belle saison et le chauffage durant les frimas. Sa consommation en énergie primaire est plusieurs fois inférieure à la PAC puisque se résumant au fonctionnement d’un simple ventilateur. Son entretien est minime. Qu’il soit purement canadien ou bien provençal, le puits est d’une efficacité énergétique sans pareille.

Avant de penser PAC il est fondamental de bien optimiser le rendement de l’association PC et VMC double-flux. D’autres associations dites gagnant-gagnant sont tout à fait efficientes avec l’utilisation d’un puits canadien quand il est effectivement considéré dès la phase de conception comme devant être la base du système global pour la régulation de la température de la maison.

Pour en savoir plus

On trouvera à toutes fins utiles les informations concernant la construction du PC lui-même dans la page pas à pas. Des informations complémentaires vous sont proposées dans les cas spécifiques de l’implantation dans le tertiaire, ou bien dans le cas spécifique de la ventilation d’une serre. Les réserves indiquées plus haut sont bien à prendre en compte. Cette association ne doit pas être confondue avec le couplage sur un PC d’un chauffe-eau thermodynamique.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer aux pages suivantes relatives à la mise en œuvre effective d’un capteur géothermique :

4.7 / 5 - 9 votes

Êtes-vous éligible au puits canadien version 2 ?

Faites le test gratuitement pour le découvrir

Devenez Un Expert sur Le Puits Canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu