Chauffer sa maison avec un puits canadien

Utiliser un puits canadien pour se chauffer

Habituellement, l'air entrant dans votre maison est à la température extérieure. Ventiler votre habitation est un besoin et même une obligation. En plein hiver, il est par conséquent nécessaire de dépenser beaucoup d'énergie à fournir pour le réchauffer. Disposer à faible coût d'un air déjà préchauffé, telle est l'astuce du concept décrit ici. Celui-ci va utiliser la forte stabilité thermique de la terre à faible profondeur. Cet air va être insufflé à l'intérieur de l'habitation, généralement au niveau du sol. Voir à ce sujet : le principe de fonctionnement d'un puits canadien ou provençal.

Envisager d'adopter ce concept pour sa maison pousse à examiner certains choix techniques, passons les en revue.

Un PC directement sur l’air ou à eau glycolée ?

Deux solutions s'offrent à vous pour réchauffer l'air avant de l'insuffler dans l'habitation :

  • Soit le faire circuler dans une longue gaine enterrée dans votre terrain. Il s’agit du cas classique. Le captage de l'air est éloigné de votre domicile. Les travaux de mise en œuvre sont simples, ils se bornent à enterrer quelques dizaines de mètres de gaine sous votre pelouse. Le circuit directement sur l'air extérieur, donc sans échangeur, nécessite juste un nettoyage régulier très simple. Cette version est plus simple, plus efficace et plus économique que l’autre.
  • Soit faire circuler du liquide glycolé en circuit fermé dans un serpentin enterré dans votre terrain, c'est la version décrite dans cette page. Cette version nécessite une longueur beaucoup plus grande de tuyau, et oblige donc à des travaux de terrassement plus importants. Sa mise en œuvre est plus complexe, nécessitant souvent des raccords devant résister à une forte pression. De plus, l’air qui sera insufflé dans l’habitation sera le résultat de deux échanges calorifiques successifs (terrain-fluide puis fluide-air). Le rendement sera de fait plus faible pour un investissement nettement supérieur.

La terre sous votre pelouse est de fait utilisée à la saison froide comme un réservoir thermostatisé naturellement. Il s'agit de récupérer tout ou partit de la chaleur disponible afin que l'air venant renouveler celui de votre habitation ne soit pas trop froid. En période hivernale dans une installation bien conçue, un simple appoint de faible puissance fournira à cet air le complément utile au chauffage complet.

Et quid de la géothermie ? Elle est souvent associée à tort dans l’esprit des gens, mais le PC est très différent de la géothermie. Cette dernière va nécessiter de très lourds travaux de forage très profonds et surtout n’est pas adaptée au rafraîchissement.

Avec quel type de ventilation ?

Il est tout à fait possible d'installer ce concept quel que soit le principe de renouvellement d'air retenu. L'air neuf chaud qui sera fourni sous pression par le système n'aura juste pas à être fourni par les entrées d'air habituelles. Néanmoins, on peut opter pour un matériel double flux couplé. L'air neuf sera alors à la fois préchauffé par l'air extrait des pièces et par l'air fourni par le préparateur. Une adaptation des cheminements aérauliques est souhaitable dans ce cas entre l’été et les grands froids. Cette option technique complexe est décrite dans le chapitre vmc couplée. Un schéma décrivant précisément la mise en œuvre du matériel est disponible sur cette page.

Êtes-vous éligible au puits canadien version 2 ?

Faites le test gratuitement pour le découvrir

Devenez Un Expert sur Le Puits Canadien

livre puits canadien

Apprenez l'ensemble des concepts et fondamentaux à propos du puits canadien grâce à notre livre (110 page) disponible en libre accès.

Je vous conseille de lire

Les questions fréquemment posées.
Menu